Conférence de presse gouvernementale

Discours de Max Limoukou sur l’allègement des mesures restrictives Covid-19 au Gabon

Gabon Matin vous livre l’intégralité du discours du ministre de la Santé Max Llimoukou de ce 9 juillet 2020 relatif à la Première phase d’allègement des mesures restrictives de riposte au coronavirus au Gabon.

Publié le : 10 juillet 2020 à 01h34min Auteur : Gabon Matin
Crédit photo : © 2020 D.R.

Chers concitoyens,
Chers amis des médias,
Mesdames et Messieurs.

Merci à toutes et à tous de votre présence à cette importante Conférence de de Presse rendue nécessaire et urgente par l’actualité générée par l’adoption par le Gouvernement, sous les Très Hautes Instructions du Président de la République, Chef de l’Etat, Son excellence Ali BONGO ONDIMBA, de allègement des mesures restrictives instaurées pour lutter contre la propagation de l’épidémie à coronavirus dans notre pays.

En effet, comme le rappelait à juste titre, Monsieur le Premier Ministre, Chef de Gouvernement, lors de son point de presse du mardi 30 juin dernier, ces mesures limitatives pourtant nécessaires, ont eu un fort impact sur toutes les dimensions de la vie de nos concitoyens et plus singulièrement dans les domaines économique et social.

Soucieux de cette situation, et notamment de la nécessité de concilier l’urgence sanitaire avec l’impératif économique et la paix sociale, le Président de la République a autorisé la première phase d’allègement de ces mesures.

Il faut toutefois, souligner que cette décision d’atténuation des mesures restrictives a été motivée par une tendance à la baisse des nouveaux cas de la COVID-19 dans notre pays.

Autrement dit, allègement de ces mesures ne signifie pas que notre pays est hors de danger face à cette épidémie et à ses conséquences.

Elle est toujours dans nos murs et le virus circule encore de façon active. De fait, l‘état d’urgence sanitaire est toujours de mise.

Et les mesures gouvernementales doivent s’adapter à l’évolution dans notre pays.
S’agissant des mesures d’allégement prises par le Gouvernement notamment celle qui fait obligation de présenter un résultat négatif datant de moins de 5 jours pour pouvoir voyager.

Le Gouvernement tient à préciser les dispositions pratiques y relatives :
- Pour les voyageurs internationaux :

  • A destination du Gabon, un test de dépistage du coronavirus est effectué à l’arrivée ;
  • Au départ du Gabon, les seules exigences sanitaires sont celles du pays de destination.
    - Pour les voyageurs au départ du Grand Libreville : il leur est exigé de présenter un résultat négatif au test au Coronavirus.

L’ensemble de ces mesures visent à ralentir la circulation du virus sur le territoire national. Le seul objectif du Gouvernement, est de protéger et sécuriser l’ensemble de la population contre cette épidémie.

Cependant, nous rappelons qu’en période d’épidémie, les déplacements non essentiels sont à éviter et les mesures barrières doivent être respectées par tous.
Je vous remercie .

Le ministre de la Santé
Dr. Max LIMOUKOU

-----

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !