Communiqué

Fêtes de fin d’année : communiqué du ministère gabonais de l’Intérieur

Gabon Matin vous livre le communiqué du 23 décembre du ministère de l’Intérieur relatif aux fêtes de fin d’année.

Publié le : 24 décembre 2020 à 09h23min Auteur : Gabon Matin
Crédit photo : © 2020 D.R.

Depuis que la pandémie de la Covid-19 s’est déclarée dans notre pays, le Gouvernement de la République s’emploie à travers des multiples actions et mesures à protéger nos populations contre sa propagation.

Gràce à toutes ces actions et à l’adhésion des populations, le Gabon se place fort heureusement parmi les pays qui ont adopté une stratégie remarquable de prévention, de lutte et de riposte contre la covid-19.

La tendance baissière observée ces derniers mois en est une parfaite résultante. Mais cette tendance baissière ne doit en aucun cas conduire à un relâchement par les populations face aux mesures qui nous ont permis jusque-là à obtenir des résultats encourageants.

C’est pourquoi, alors que notre pays, à l’instar d’autres Etats se prépare à rentrer dans le cycle des réjouissances de fin d’année avec les fêtes de Noël et du nouvel An, le Ministre d’Etat, Ministre de l’Intérieur, rappelle aux populations, la nécessité du respect par tous, de toutes les mesures édictées par le Gouvernement et qui demeurent en vigueur. Il s’agit principalement des mesures suivantes :
- la limitation à 30 personnes pour tout rassemblement ;
- le couvre-feu qui court de 22 heures à 5 heures du matin ;
- le port systématique et obligatoire du masque ;
- le lavage des mains avec de l’eau et du savon ou l’usage des solutions hydro alcooliques ;
- la distanciation physique.

S’agissant particulièrement de la célébration des fêtes de la nativité et de la Saint Sylvestre dans les lieux de culte et autres lieux de croyance, celle-ci doit se faire dans le respect strict des mesures barrières, en tenant compte de l’horaire du couvre-feu actuellement en vigueur.

Enfin, le Ministre d’Etat, Ministre de l’Intérieur tient également à rappeler qu’aux termes de l’Arrêté n°907/MI/MDN du 23 décembre 2020, l’importation, la vente et l’utilisation de projectiles communément appelés « pétard » sont interdites. Les Forces de Défense et de Sécurité ont été instruites pour veiller à la stricte application dudit Arrêté sur toute l’étendue du territoire national.

Fait à Libreville, le 23 décembre 2020.

Le Ministre d’Etat, Ministre de l’Intérieur

-----

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !