Armes à feu

Le Togo renforce son dispositif de marquage d’armes à feu par un don en matériel du Japon

Le ministre togolais de la Sécurité et de la Protection sociale, Yark Damehane, a réceptionné ce mercredi à Lomé, des matériels de marquage d’armes à feu. C’est un don du Japon, afin d’aider le Togo à renforcer sa sécurité.

Publié le : 15 août 2019 à 07h11min Auteur : Gabon Matin
Crédit photo : © 2019 D.R.

Le matériel offert au ministère de la sécurité et de la protection civile est composé de 2 unités de commandes, des compresseurs et des appareils de marquages. Le montant total des dons est estimé à 630 mille dollars environ 373 millions de FCFA financé par le gouvernement du Japon.

Le don s’inscrit dans le cadre du lancement du projet « d’assistance à la sécurité physique et gestion de stocks, marquage et destruction des armes obsolètes et leurs munitions au Togo ».

Initié par le Centre Régional des Nations Unies pour la Paix et le Désarmement en Afrique (UNREC), ce projet permettra d’accumuler les expériences dans la lutte contre la prolifération et la circulation illicites des armes légères et de petit calibre au Togo.

Le projet à terme vise à doter le Togo d’une logistique capable de mieux gérer les stocks d’armes et munitions, de procéder au marquage d’armes détenues par l’Etat et les personnes privées en vue de permettre au pays d’avoir une maîtrise des flux d’armes et munitions en circulation sur le territoire.

« En dehors des armes détenues par la population civile, le marquage concernera aussi la police nationale, les corps des paramilitaires et les forces de défense » a précisé Damehame Yark, Ministre en charge de la sécurité avant d’ajouter que le marquage des armes permet de contrôler les armes, et de savoir qui en sont les détenteurs.

-----

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !