Remaniement

Première nomination d’une femme à la tête du gouvernement gabonais

Rose Christiane Ossouka Raponda a été nommée jeudi par décret présidentiel aux hautes fonctions de Première ministre du Gabon, devenant ainsi la première femme à occuper la tête du gouvernement près de 60 ans après l’indépendance du pays.

Publié le : 17 juillet 2020 à 11h28min Auteur : Gabon Matin
Crédit photo : © 2020 D.R.

La nouvelle patronne de l’administration gabonaise n’est pas une inconnue puisque le président Ali Bongo Ondimba a fait appel à elle en février 2019 pour occuper le poste de ministre de la Défense nationale.

Mme Ossouka Raponda était auparavant maire de Libreville (2014-2019), la capitale politique et l’une des plus grandes villes du pays.

Diplômée en économie de l’Institut gabonais de l’économie et des finances (IEF) basé à Libreville, avec une spécialisation en finances publiques, Mme Ossouka Raponda a été directrice générale de l’économie et directrice générale adjointe à la Banque de l’Habitat du Gabon (BHG) au début des années 2000. Elle a fait son entrée au gouvernement en 2012 en qualité de ministre du Budget, des Comptes publics et de la Fonction publique.

A la primature, elle succède à Julien Nkoghe Bekale, un juriste qui est resté en poste un peu plus d’un an. La nouvelle Première ministre aura notamment pour mission d’assurer la relance économique et l’accompagnement social lors de la pandémie du COVID-19.

-----

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !