Communiqué

Viols des Casques bleus gabonais en RCA : Mise en place d’une commission d’enquête gabonaise

Gabon Matin vous livre le communiqué du ministère gabonais de la Défense relatif à la mise en place d’une commission qu’enquête nationale en République centrafricain suite aux allégations de viols commis par des Casques bleus gabonais.

Publié le : 20 septembre 2021 à 13h58min Auteur : Gabon Matin
Crédit photo : © 2021 D.R.

Suite au communiqué de presse de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies en République centrafricaine (Minusca) paru sur son site en date du 15 septembre 2021 confirmant le retrait du contingent gabonais et informant de cinq nouveaux cas d’allégations d’exploitation et abus sexuels par des militaires non identifiés, le gouvernement de la République gabonaise, à travers le ministère de la Défense nationale, désigne le général d’Armée aérienne Jean-Félix Akaga, contrôleur général des Forces de défense et ancien commandant de la Force multinationale de l’Afrique centrale (Fornac) en RCA, enquêteur national pour mener les investigations nécessaires conjointement avec le Bureau des services de contrôle interne (BSCI) des Nations unies.

Par ailleurs, une Commission d’enquête nationale conduite par l’amiral Gabriel Mally Ondjoua, secrétaire général du ministère de la Défense nationale, séjourne en RCA depuis le dimanche 19 septembre 2021 en vue d’enquêter sur les sites précédemment sous responsabilité du contingent gabonais.

Cette Commission est composée ainsi qui suit :
- Générale Élisabeth Nyngomanda, conseiller juridique du ministre de la Défense nationale
- Contre amiral Pierre Amerein, conseiller Forces armées du ministre de la Défense nationale
- Colonel Benjamin Lepourna, inspecteur technique de La gendarmerie nationale ;
- Commandant Rigobert Akomo, de la Direction générale des Recherches (DGR) ;
- Commandant Jean-Baptiste Oyoma, directeur des Investigations judiciaires à la Direction générale des Contre-ingérences et de la Sécurité militaire (DGCISM),
- Capitaine Jules-Patrick Nang, direction de la logistique à l’état-major des Forces armées
- Capitaine F. Mizere Mabengue, directeur des Opérations à la Direction générale des Services spéciaux (DGSS) ;
- Capitaine James Oye Nguema, chargé de la logistique à la Cellule de coordination et de suivi pour la RCA ;
- Lieutenant Michel Obiang, magasinier à La CECOSCA.

En outre, conformément au principe de tolérance zéro prôné par le président de la République, chef de L’État, chef suprême des Forces de défense et de sécurité, pour tous les cas d’inconduites et manquements à la discipline militaire, des sanctions sont en cours, à titre conservatoire, à l’encontre de certains responsables.

Le gouvernement de la République gabonaise voudrait, à cet effet, compter sur la pleine collaboration des équipes dédiées de la Minusca, en vue de mettre en place les procédures et mécanismes prévus par l’article 7 du Mémorandum d’entente entre la République gabonaise et l’Organisation des Nations unies (Onu).

-----

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !